• ta colere

    la solitude écume les vagues de mon âme qui se frotte a tes exces...ces exces parfois si doux parfois si fort que le moindre souffle explose dans ta colere..;ce tourbillon éloquent suffocant l'air de ce monde qui n'appartient qu'à moi et que tu brises tu corromps par tes mots...pourtant j'ai eu le beau le reconstruire...c'est à chaque fois un(e) autre que toi qui vient effleurer du doigt ce verre si fragile...et à chaque fois cet eternel recommencement...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :